Compte de libre passage: deux s’est mieux qu’un seul

Compte de libre passage: deux s’est mieux qu’un seul
Vous êtes ici: Page d’accueil » 2e Pilier » Compte de libre passage: deux s’est mieux qu’un seul


Les employés avec un salaire annuel supérieur à CHF 21’060 (état 2013) sont automatiquement affiliés à la caisse de pension de leur employeur. Lors de la dissolution des rapports de travail, le salarié doit généralement quitter l’institution de prévoyance de son ancien employeur. Quand le salarié accepte un nouveau poste, l’ancienne institution de prévoyance est tenue de verser à la nouvelle institution de prévoyance le montant intégral de la prestation de libre passage. Tant l’ancienne que la nouvelle institution de prévoyance ont l’obligation légale de vérifier que votre prestation de sortie a bien été transférée. Si l’employé reste au chômage et s’il n’a pas encore atteint l’âge de retraite, il doit informer l’ancienne institution de prévoyance s’il désire maintenir sa couverture de prévoyance sous la forme d’une police ou d’un compte de libre-passage. Nous consacrerons ce chapitre au deuxième cas de figure.

Vous avez besoin d’un compte de libre passage dans les circonstances suivantes:

  • lorsque vous n’avez pas encore atteint l’âge de la retraite
  • en cas de perte d’emploi ou si vous démissionnez volontairement
  • si vous êtes affilié à une caisse de pension

En case de rupture d’un contrat de travail, vous devez informer votre institut de prévoyance sur l’utilisation de votre libre passage. Le motif de la rupture du contrat (licenciement, stage à l’étranger, congé maternité etc.) n’a aucune influence sur cette démarche.

Compte en banque ou assurance?

Votre libre passage (du 2e pilier) doit être transféré sur un compte de libre passage ou bien vous pouvez opter pour une police de libre passage. Une police de libre passage peut offrir un capital en cas de vie et décès ou en cas d’invalidité, voire une rente de veuve. L’intérêt peut être inférieur à celui du compte de libre passage. Nous pensons qu’on ne devrait pas mettre les assurances et la prévoyance dans le même panier et recommandons plutôt un compte de libre passage.

L’argent n’est pas disponible

Comme pour les comptes du 3e pilier, le retrait des fonds est soumis aux conditions suivantes: vous voulez acheter un logement à usage personnel

  • vous voulez quitter la Suisse (la possibilité est restreinte pour les pays hors de l’UE/AELE
  • vous devenez indépendant (sans affiliation à une caisse de pension)
  • en cas d’invalidité ou de décès

Compte de libre passage: les intérêts

Vous êtes libre dans le choix de la banque, mais on vous conseille de consulter le comparatif des taux d’intérêt, car les conditions varient. Notez qu’une différence d’un demi pourcent pour un capital de CHF  200’000.00 vous fait gagner CHF 1’000.00 de plus par année.

Les fonds de placements

Plusieurs banques offrent également la possibilité d’investir le libre passage dans des fonds de placement. Les fonds sont soumis à une réglementation très stricte pour minimiser le risque pour votre épargne. Ainsi, l’investissement en actions est limité à 50% du capital (comme pour les caisses de pensions). Cette solution peut être intéressante pour les personnes qui ont, au minimum, encore 5 ans à parcourir jusqu’à l’âge de la retraite et qui sont capables à combler une perte de la totalité du capital. La solution de fonds de placement peut engendrer un rendement supérieur, car l’investissement en obligations, actions ou autres types d’investissements représente un risque majeur.

Compte de libre passage: mieux vaut deux qu’un seul

Si vous n’avez plus l’intention de poursuivre une activité professionnelle avec affiliation obligatoire à une caisse de pensions, nous vous conseillons d’ouvrir deux comptes de libre passage différents. Ainsi, vous minimisez le risque lors d’une faillite d’un institut financier et profiter d’un avantage fiscal.

Lors du retrait de capital du compte de libre passage, le capital sera imposé séparément du revenu et de la fortune à un taux inférieur. Sauf en cas de décès, le capital est imposé séparément des versements du 3e pilier. En raison de l’impôt progressif, on vous conseille d’ouvrir deux comptes ce qui vous permettra d’épargner massivement sur la facture d’impôt.

Comparatif des comptes de libre passage

Consultez également le comparatif qui énumère toutes les offres bancaires avec les taux d’intérêts respectifs: