Investir son libre passage en actions

Investir son libre passage en actions
Vous êtes ici: Page d’accueil » 2e Pilier » Investir son libre passage en actions


Lors d’une rupture d’un contrat de travail avant l’âge de la pension, vous devez indiquer à l’institution de prévoyance de votre ancien employeur à quelle nouvelle institution de prévoyance ou à quelle institution de libre passage elle doit transférer la prestation de sortie. Vous pouvez ouvrir un compte de libre passage (mieux vaut deux qu’un seul) et en communiquer les détails à l’ancienne institution de prévoyance.

Mais si vous ne réagissez pas, l’ancienne institution (après un ou plusieurs rappels et passé un délai de deux ans) peut transférer sans votre avis votre prestation de libre passage sur un compte bancaire ou une police de libre passage dans un établissement que vous ne connaissez pas!

Compte de libre passage: vous gagnez en sécurité, mais perdez en épargne

Comme vous le pouvez constater sur le comparatif de taux d’intérêts ici, les taux d’intérêts sont sur un niveau plutôt bas. Mais le compte de libre passage présente un bon nombre d’avantages (et pour cela la majorité des assurés choisit cette option):

  • votre épargne se trouve à l’abri de la volatilité des devises
  • l’épargne est exemptée de l’impôt sur le revenu
  • les taux d’intérêts sont supérieurs à ceux d’un compte d’épargne ordinaire

Investir le 2e pilier en fonds de placement

Compte tenu d’une telle situation, beaucoup de personnes cherchent des alternatives pour réaliser un meilleur rendement. Une des possibilités est d’investir son capital en fonds de placement. Cette option est offerte par Crédit Suisse, la Fondation Liberty, la Banque Migros (et d’autres instituts financiers). Les instituts financiers sont tenus à respecter les dispositions légales en matière de placement (Ordonnance sur le libre passage, OLP). Sont autorisés les placements suivants:

  • Lettres de gage suisses: 50%
  • Actions: 50%
  • L’immobilier: 30% (au maximum un tiers à l’étranger)
  • Devises étrangères: 30% (sans couverture de risque)
  • Instruments alternatifs: 15%

Les fonds de placement: avantages et inconvénients

Une grande majorité des personnes vont déposer leur 2e pilier sur un compte de libre passage ce qui est un bon choix, car cette option ne représente pas de risques. Investir son libre passage en fonds de placement (investis en actions) peut engendrer un meilleur rendement, mais le facteur pertinent et la durée d’investissement. Dans les exemples suivants, une courte durée d’investissement peut produire plus de dégâts que de rendement:

  • Une femme âgée de 30 ans quitte temporairement son emploi pour suivre un programme d’études secondaires d’une durée de 18 ans. Après cela, elle veut reprendre son poste.
  • Un homme âgé de 45 ans quitte temporairement son emploi pour un voyage autour du monde. Après cela, il veut reprendre son poste.
  • Une femme âgée de 50 ans a été licenciée et touche des allocations de chômage. Elle est certaine de pouvoir trouver un nouvel emploi dans les 12 mois à venir.
  • Un homme âgé de 58 ans quitte son emploi pour soigner ses grands-parents et dédier son temps libre à des hobbies. A 60 ans, il voudrait retirer son capital en espèces.

Dans les exemples suivants, le „facteur temps“ joue en faveur d’un investissement en fonds de placement:

  • Une femme âgée de 40 ans quitte son emploi pour se dédier à l’éducation de ses enfants. Elle ne compte pas reprendre une activité professionnelle dans les prochains 10 à 15 ans à venir.
  • Un ressortissant d’Allemagne âgé d’une quarantaine d’années, repart pour sa terre natale. Il voudrait fonder une famille et vit dans la maison de ses parents. A 60, il voudrait retirer son 2e pilier.

Le profil de risque et la durée d’investissement

La durée d’investissement minimale est de 8 ans si l’on choisit d’investir une grande partie en fonds de placement (investis en actions), il est plus probable que vous puissiez réaliser un meilleur rendement. La décision de fonder une famille et d’acquérir un logement sont également des facteurs-clés pour déterminer la durée d’investissement. Pour déterminer la capacité d’investissement d’une personne, les experts emploient également le terme „profil de risque“. Il s’agit de déterminer votre faculté d’assumer des risques et de votre propension au risque, c’est-à-dire vous devriez savoir combien de risque vous pouvez et voulez prendre. Sur FinanzMonitor.com vous trouverez un petit questionnaire qui vous aidera à établir votre profil de risque (en allemand).

Les coûts de gérance des fonds peuvent diminuer votre rendement

Un fonds de placement n’est pas gratuit et les coûts de gérance peuvent fortement réduire le rendement. En règle générale, les taux appliqués se situent dans une marge de 0.5 à 1.5% ce qui est assez important compte tenu que les rendements des fonds de placement ne dépassent que rarement la barre de 10%.

Quels sont les fonds de placement à choisir?

Les investissements en fonds de placement doivent être conformes aux règles mentionnées ci-dessus. Vous ne pouvez donc pas investir dans un fonds de placement où l’investissement en action dépasse la barre de 50%. La part d’action des fonds de placement offerts par les banques pour les dépôts de libre passage s’élève souvent à 25 ou à 45% pourcent.

Pour les fonds avec une part d’action inférieur, vous payez moins de frais de gérances, mais le rendement sur les obligations se trouve également diminué. Quiconque voudrait investir en actions sans courir trop de risques devrait transférer la moitié de son libre passage sur un compte (sans frais), et investir le reste dans un fonds de placement avec une part d’action élevée.

Récapitulation: investissement de la prestation de sortie dans un fonds de placement (investi en actions)

Pour une grande partie des assurés, il est préférable de transférer leur prestation de sortie sur un compte de libre passage en raison de leur profil de risque. Quiconque veut investir son libre passage à long terme et qui est prêt de courir certains risques, devrait considérer les fonds de placement investis en actions. Informez-vous surtout sur les frais de gérance et sur la performance des fonds.

Conseil: La Fondation Liberty vous offre une consultation personnelle et gratuite (par téléphone) sur les modes d’investissement. La Fondation Liberty vous offre un éventail de fonds (de plusieurs banques) avec des frais de gérance nettement réduits. En plus, vous profitez des mêmes conditions que les investisseurs institutionnels (plus avantageuses que celles des investisseurs privés).

Remplissez ce formulaire pour une consultation gratuite: